Le plant français de pomme de terre FNPPPT Gnis

Un atout majeur pour l'agriculteur

Le plant certifié est avant tout une sécurité pour le producteur de pomme de terre. La certification lui apporte quatre garanties majeures, augmentant ses chances de réussir sa culture et, in fine, de bénéficier d'une récolte saine et abondante...

Découvrez en vidéo les atouts du plant certifié : qualité, sécurité et traçabilité.

1. La garantie de l'identité/pureté variétale des plants

Lorsqu'un agriculteur réalise sa plantation de pommes de terre, il entend cultiver une variété correspondant à un marché bien précis. Car chaque variété de pomme de terre possède des caractéristiques propres :

  • Des caractéristiques agronomiques permettant de répondre aux exigences du producteur.
  • Des caractéristiques technologiques permettant de répondre aux exigences du consommateur et à la segmentation du marché.

Pour assurer l'identité et la pureté variétales du plant, des inspections sont réalisées en amont de la multiplication des plants in vitro, puis au cours des multiplications successives.

2. La garantie de la bonne faculté des plants à germer

Le processus et les conditions d'élaboration des plants certifiés permettent de bénéficier d'une performance germinative optimale, ce qui signifie de meilleurs rendements. Des soins sont apportés à toutes les étapes pour assurer la livraison à l'agriculteur d'un plant de la meilleure qualité possible : avant plantation, de la plantation à la récolte, jusqu'au stockage dans des locaux spécifiques.

3. La garantie de la qualité sanitaire des plants

Les plants certifiés sont analysés à chaque étape pour garantir à l'agriculteur de bénéficier de plants sains. Ils sont donc exempts de parasites de quarantaine (parmi lesquelles les bactéries Clavibacter et Ralstonia ainsi que les nématodes à kystes) qui peuvent contraindre l'agriculteur à détruire sa récolte. Par ailleurs, ils permettent de limiter le risque de contamination par des parasites de qualité (champignons, virus), qui risquent d'entraîner une perte de levée et un moindre rendement.

Avec les plants certifiés, dès la première étape de son itinéraire technique l'agriculteur cherche ainsi à préserver son territoire, et vise la qualité sanitaire de sa culture pour in fine garantir la sécurité alimentaire à ses clients.

En savoir plus sur la qualité sanitaire des plants certifiés de pomme de terre…

4. La traçabilité totale de la production de pommes de terre

La traçabilité et la qualité de la pomme de terre, dont le plant est le 1er maillon, sont des éléments essentiels pour les clients de l'agriculteur : marché du frais et marché de la pomme de terre transformée. Pour une traçabilité totale, les plants sont identifiés et étiquetés tout au long du process : de la plantation à la récolte, pendant le transport et le stockage, jusqu'au conditionnement. Le numéro de lot sur l'étiquette de certification SOC permet de retrouver tout l'historique de contrôles et d'analyses. Il comprend les informations suivantes : identité variétale, classe de qualité (normes de pureté variétale et d'état sanitaire), numéro de lot (nom du syndicat, numéro de producteur, numéro de la parcelle), numéro Traceplant, calibre, date de fermeture, traitements phytosanitaires, poids.
Les distributeurs sur le marché du frais et les industriels peuvent ainsi être confiants sur l'origine et sur la traçabilité des pommes de terre vendues aux consommateurs.

En savoir plus sur la traçabilité des plants de pomme de terre…

Autre atout non négligeable, concernant directement l'agriculteur utilisateur du plant certifié : si l'agriculteur rencontre un problème lors de la culture, il pourra vérifier avec son fournisseur si le plant est en cause et, auquel cas, être dédommagé.




Pour en savoir plus…

Découvrez les étapes de contrôle qui conduisent à la certification des plants.