Le plant français de pomme de terre FNPPPT Gnis

Newsletter Plant certifié de pomme de terre 2014

Qualité et traçabilité du plant certifié, Passeport pour une agriculture Sûre et Saine

Newsletter destinée
aux producteurs de pommes de terre

Assurer l'identité variétale

L'identité variétale est l'une des garanties majeures apportées par la certification. Avec le plant certifié, l'agriculteur a ainsi la certitude de cultiver la variété qu'il souhaitait et donc de répondre aux attentes de ses clients, industriels et consommateurs.
                                                                                                                                            

Zoom sur

Des centaines de variétés et autant d'identités différentes

Le marché de la pomme de terre est particulièrement varié. Pas moins de 220 variétés sont inscrites à l'heure actuelle au Catalogue officiel français ; et, chaque année, près de 10 nouvelles variétés y sont portées. Les apports de la recherche variétale en pomme de terre sont multiples, au premier rang desquels l'augmentation des rendements et l'amélioration des qualités technologiques. Mais pas seulement, fait remarquer un négociant : « La création variétale en pomme de terre a fait beaucoup de progrès ces dix dernières années, explique-t-il. Avant on avait du mal à associer une belle peau, qui donne envie aux consommateurs d'acheter la pomme de terre, à un goût agréable. Les variétés récentes ont cet avantage-là ».

L'identité variétale, 1er pas vers la satisfaction client

Les exigences des clients de l'agriculteur, elles aussi, n'ont cessé d'augmenter avec le temps. Aujourd'hui, lorsqu'une industrie ou un consommateur achètent des pommes de terre, ils n'achètent pas n'importe quel type de tubercule, mais un produit bénéficiant d'une identité très précise. A chaque débouché correspondent des variétés spécifiques. Ainsi, les industries de la féculerie exigent des pommes de terre très riches en amidon. Les industries agro-alimentaires rechercheront des pommes de terre qui se prêteront bien à la transformation en frites, chips, plats surgelés, etc. Sur le marché du frais, le client sera sensible à l'aspect visuel de la pomme de terre (couleur de la peau...) et à ses qualités technologiques (texture de la chair, qualités de conservation, tenue à la cuisson ou à la congélation, etc.).En apportant la garantie de l'identité variétale des plants aux agriculteurs, le plant certifié apporte le 1er élément de satisfaction client. « Avec du plant certifié, on ne défend pas que notre corps de métier, mais l'intérêt global de la filière. Y compris celui du consommateur... Si le consommateur a bien dans son panier la variété qu'il souhaitait se procurer, il continuera à l'acheter. Elle continuera donc d'être produite et distribuée », explique un négociant.

 

Le plant certifié, une protection pour l'agriculteur

 

Le plant certifié résulte d'un process de production extrêmement rigoureux. La production de plants certifiés est un processus qui dure de 8 à 10 ans. Elle démarre par une phase de multiplication in-vitro, suivie d'une génération de multiplication en serre, à l'abri des contaminations extérieures, sur substrat désinfecté ou en hors sol. Ces deux premières étapes sont suivies de 6 à 8 générations de multiplication au champ, dans des conditions sanitaires favorables et chez des producteurs spécialisés.
Pour assurer l'identité et la pureté variétales du plant, des inspections sont réalisées en amont de la multiplication des plants in vitro, puis au cours des générations de multiplications successives.

Trois questions à Sylvie Marhadour, Ingénieur de recherche en charge de l'identité variétale à la FN3PT

Quels sont les process mis en place pour garantir l'identité variétale des plants ?

En France, on compte trois établissements producteurs de plants de pomme de terre : Bretagne-Plants, Comité Nord, Comité Centre et Sud. La FN3PT et ces établissements mettent des laboratoires et du personnel à disposition du Service officiel de contrôle et de certification (Soc) pour la réalisation des contrôles de la qualité.
A chaque nouveau départ de multiplication, et lors des remultiplications successives au champ, une série de contrôles est réalisée. D'abord, des contrôles visuels, qui permettent d'évaluer l'ensemble de la culture et de détecter d'éventuels variants ou hors-types. Ensuite, des contrôles ADN de conformité en laboratoire, systématiques au départ puis en cas de doute.

Comment procédez-vous exactement ?

Nous avons une base de profils ADN de plus de 900 variétés de pomme de terre. A partir d'un tubercule ou d'un échantillon de feuille, nous pouvons ainsi comparer l'empreinte génétique de la variété en multiplication avec les variétés déjà répertoriées et établir la parfaite conformité entre deux profils ADN.

L'identité variétale peut donc être garantie à l'agriculteur ?

La traçabilité et les contrôles réalisés tout au long de la chaîne de production des plants permettent d'identifier précocement un éventuel mélange ou une inversion entre variétés. Grâce à la certification, on peut donc apporter de solides garanties à l'agriculteur sur l'identité variétale des plants qu'il s'est procurés.

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (CNIL), vous pouvez à tout moment choisir de ne plus recevoir cette lettre d'information en cliquant ici.