Le plant français de pomme de terre FNPPPT Gnis

Les trucs pour se régaler et épater ses amis

Dominique SIMON, Jardins de Crosne (Essonne)
Comment je les cuisine ? C'est un petit secret de fabrication mais que connaissent bien les grands-mères : par exemple, la Ratte et la Corne de Gatte, je les fais cuire à l'eau mais à mi-cuisson. Ensuite je les pelle - ça se pelle tout seul - et ensuite je les fais revenir à la poële. Elles sont et moelleuses et croustillantes ! C'est pour ça que mon petit fils m'appelle "Papy la patate".
Vu les différentes variétés que je fais, ça me permet, avec mon épouse, de bien accompagner mes plats.
Je suis très classique dans la cuisine, à la mamie, à la façon de ma grand-mère. Je vais peut-être même vous surprendre mais, une Ratte, je la fais cuire pendant près 4 heures à la poële. Je la mets dans du beurre en position minima, le beurre est juste fondu et la pomme de terre cuit dans du beurre fondu. Mais il faut 4 heures de cuisson ! Et quand vous mangez ces pommes de terre, ça fond dans la bouche, c'est excellent et elle n'est pas grasse. Ce n'est pas mauvais pour la santé puisque le beurre n'est pas brûlé, pas cuit. C'est merveilleux !

Jean-Marc MULLER, Larchant (Seine et Marne)
On a vraiment, avec la pomme de terre qu'on cultive soi-même, une différence énorme par rapport à celles qu'on achète dans le commerce... Mon grand plaisir, avec les premières pommes de terre : quand on vient ici, qu'on prend la pioche, qu'on creuse, qu'on sort les premières pommes de terre qualibrées "pommes de terre nouvelles", qu'on amène ça à la maison et qu'on les mange... je peux vous dire que, tous les gens à qui je fais manger des pommes de terre comme ça n'en reviennent pas ! A aucun point de vue. En terme de goût, de sucré, de saveur, c'est absolument extraordinaire ! Il y a des amis qui disent : "Si toi, c'est de la pomme de terre, qu'est-ce qu'on achète dans le commerce ? Ça s'appelle comment ?" Et si on est jardinier, on ne peut pas se priver de ce plaisir qui est immense.

André CESCOSSE, Jardins de Crosne (Essonne)
Mon épouse a des multiples façons d'accomoder ces choses là : ça peut être avec du poisson bien sûr, ça peut être avec des viandes, ça peut être en salades. Une pomme de terre à l'eau c'est très simple, épluchée ensuite et passée à la poële, c'est extraordinaire. Avec une petite salade bien sûr !

Pierrette GASTET et Sylvie LEON, Jardins Julian Grimaud, Vitry-sur-Seine
On fait des petites patates parce qu'on fait vraiment des frites avec les bébés patates. On les fait tout entière avec la peau, on les met en friteuse : frite, fraîche avec une bonne salade du jardin. C'est comme ça que, nous, on se régale !
Elles sont plus goûteuses, elles ont un goût de pomme de terre. Elles sont bio, on ne met rien dessus. Elles ont un autre goût. C'est bizarre mais c'est vrai. Et puis, on les a cultivées, on a le plaisir de les manger !

Fabrice et Angèle GUILLEMARD, Jardins de Crosne (Essonne)
De toutes façons moi je les ai goûtées.
C'est vrai qu'elles sont bonnes en primeur et pas besoin de les éplucher !


Marcel GENESTA, Jardins de Crosne (Essonne)

Il faut avoir de la pomme de terre au jardin, ne serait-ce que pour la saveur : la saveur de la purée, la saveur dans la soupe, la saveur des frites, des premières frites, ça n'a rien à voir !