Le plant français de pomme de terre FNPPPT Gnis

La Fédération Nationale des Producteurs de Plants de Pomme de Terre

Créée en 1932, la Fédération Nationale des Producteurs de Plants de Pommes de Terre (FN3PT) regroupe depuis l'origine les syndicats de producteurs de plants de pommes de terre admis au contrôle officiel et, depuis 1994, 3 Etablissements Producteurs Régionaux (ou E.P.R.) devenus OP en 2012 :

COMITE NORD - Station d'Achicourt

Rue des Champs Potez
62217 ACHICOURT

Tel : 03 21 60 46 60
Web : www.comitenordplant.fr
Courriel : comitenord@comitenordplant.fr

BRETAGNE PLANTS

Roudouhir
29460 HANVEC

Tel : 02 98 21 97 00

Web : www.plantsdebretagne.com
Courriel : bretplants@plantsdebretagne.com

COMITE CENTRE ET SUD

87370 LAURIERE

Tel : 05 55 71 49 95
Courriel : philippe.laty@grocep.fr

L'ORGANISATION DES PRODUCTEURS DE PLANTS

3 structures régionales : COMITE NORD, BRETAGNE PLANTS, GROCEP et une coordination nationale au sein de la FN3PT.

Ses missions :

  • Le contrôle et la certification des plants par délégation du Ministère de l'Agriculture ;
  • La production de matériel de départ (boutures in vitro, mini tubercules) ;
  • L'amélioration des techniques de production et l'appui technique aux producteurs
    de plants ;
  • L'organisation économique du secteur ;
  • La création variétale (COMITE NORD, BRETAGNE PLANTS, GROCEP) ;
  • La promotion générique du savoir-faire et du plant français aux niveaux national et international.

Ses moyens :

Humains :

- 80 personnes au total, dont 60 agréées par le SOC pour réaliser les opérations de contrôle et de certification.

Techniques :

- 3 Stations dont les laboratoires sont agréés par le SOC pour la production de matériel de départ et pour l'analyse de la qualité sanitaire des plants. En outre, ces stations conduisent des actions de recherche et d'expérimentation dans le but d'améliorer les techniques culturales.

- 3 stations de création variétale collaborent avec de nombreux partenaires (producteurs, coopératives négociants). Elles sélectionnent les variétés sur les qualités culinaires et technologiques, ainsi que sur la résistance aux maladies. Elles s'appuient sur un important réseau d'essais en Europe pour évaluer leur comportement agronomique.

- De nombreuses collaborations sont en place avec des organismes de recherche (INRA, Universités) dont le but principal est d'améliorer les méthodes permettant de détecter les pathogènes de la pomme de terre (virus, bactéries, champignons), et d'identifier les variétés.

Juridique :

- 3 Comités Economiques Régionaux ont pour missions de mettre en place un plan de production national pour les variétés tombées dans le domaine public, de suivre les marchés au travers d'états statistiques édités régulièrement et d'organiser les retraits en cas de surproduction.